• +33 4 79 65 01 00
  • mairie@lepontet-savoie.fr

Actualité

TOUT LE POTENTIEL DE VOTRE BIEN

TROC PLANTES ET BOITE A LIVRES

UNE CHOUETTE A NE PAS EFFRAYER !

L’effraie des clochers est une chouette qui fréquente des paysages agricoles, notamment les zones de polyculture élevage avec prairies et haies qui constituent ses terrains de chasse favoris ; y abondent ses proies habituelles, petits mammifères (musaraignes, mulots, campagnols …), oiseaux, parfois amphibiens et gros insectes. Ne disposant pas de réserves de graisse qui lui permettraient de résister à des hivers rigoureux, elle vit essentiellement au-dessous de 600 mètres d’altitude, plus rarement jusqu’à 1000 mètres. Nichant à l’origine dans des cavités d’arbres ou de rochers, elle a depuis longtemps adopté les constructions humaines (églises, granges et autres bâtiments agricoles, combles …) qui constituent aujourd’hui la grande majorité de ses sites de reproduction.

Autrefois largement répandue, elle a fortement régressé, victime à la fois de l’altération de ses terrains de chasse (développement de monocultures, arasement de haies, pesticides, urbanisation …), de la mortalité routière, et de la diminution de l’offre de sites de reproduction (rénovation ou destruction de vieux bâtiments agricoles, obturation des ouvertures qui lui permettaient l’accès aux bâtiments – églises et clochers notamment, éclairage nocturne de ces édifices).

Le statut actuel de cette espèce en Savoie, sa répartition, son abondance, sont très mal connus. Dans le cadre du Contrat Vert et Bleu Cœur de Savoie, la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) s’emploie à rechercher l’espèce sur le territoire « Cœur de Savoie », d’une part en tentant de la contacter à l’occasion de ses déplacements nocturnes mais également par la visite des sites de nidification potentiels (clochers, granges, bâtiments, combles) où l’oiseau passe ses journées, élève ses jeunes et laisse de nombreux indices de présence (pelotes de réjections[1], plumes). Pour cette dernière démarche, la collaboration des communes et des habitants est primordiale, soit pour nous autoriser l’accès aux bâtiments susceptibles d’accueillir l’effraie, soit pour nous signaler les sites qu’ils pourraient connaître. En effet, par sa proximité avec l’homme, par un « look » (« la dame blanche ») qui ne laisse aucune confusion possible avec d’autres espèces, par les cris sonores qui peuvent signaler sa présence (des chuintements peu mélodieux), par sa relative fidélité à ses sites de reproduction et par les indices qu’elle laisse sous ses perchoirs habituels, l’effraie des clochers est souvent bien connue des personnes qui l’hébergent.

Merci d’avance de bien vouloir signaler à la LPO toute observation de l’espèce ou indices de sa présence, même anciens, dont vous auriez connaissance (savoie@lpo.fr / tél : 07 69 29 03 27).


[1]     A l’instar d’autres espèces de chouettes et hiboux, l’effraie des clochers avale ses proies entières. Les parties non digérées (poils et os) s’accumulent dans le gésier avant d’être rejetées par le bec de l’oiseau sous forme d’une pelote dite « de réjection ».

TRAVAUX RESEAU D’EAU LE DESERTET

Les travaux relatifs au renouvellement des conduites d’eau potable ont commencés le 12 avril 2021 pour une durée indéterminée (plusieurs semaines).

Ils entraineront certaines difficultés de circulation sur les voies communales du hameau Chemin du Rey et chemin de Chignoux.

OUVERTURE RECYCLERIE SAINT PIERRE D’ALBIGNY !

Acteur local du réemploi, la recyclerie collectera des biens ou équipements encore en état de fonctionnement mais dont les propriétaires souhaitent se séparer, les remettra en état pour les revendre d’occasion à toute personne qui souhaitera leur redonner une seconde vie ; quand le réemploi s’avèrera impossible, la revalorisation se fera tout de même dans les circuits de recyclage de nos partenaires.

En plus du réemploi, la recyclerie remplira une mission de sensibilisation et d’information sur la réduction et la gestion des déchets pour les écoles et les habitant·es du territoire. En participant à l’insertion des personnes éloignées de l’emploi et en sensibilisant sur les déchets, elle contribuera à créer du lien social autour d’elle.

CAMPAGNE DE VIDANGE 2021

Afin de permettre un fonctionnement optimum de la fosse, une vidange est nécessaire lorsque les boues atteignent 50 % du volume total. Cette prestation doit être réalisée par une entreprise agréée par le préfet et les matières de vidange doivent être retraitées.

Sur le territoire, Cœur de Savoie propose un service vidange permettant de regrouper les interventions et de bénéficier de tarifs préférentiels. Pour cela, des campagnes de vidange sont proposées chaque mois, de mars à décembre. Les inscriptions s’effectuent auprès de la Communauté de communes par l’intermédiaire d’un formulaire dédié :

https://www.coeurdesavoie.fr/cms_viewFile.php?idtf=19174&path=Dossier-d-inscription-vidange.pdf

Les inscriptions doivent être complétées avant le 25 du mois précédant la demande d’intervention.

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

La réunion du conseil municipal qui se tiendra le vendredi 5 février 2021 à 20h00 à la Mairie – salle du conseil municipal.

Compte tenu de l’horaire de la réunion :

 (cf la loi n° 2020-1379 du 14 novembre 2020 proroge l’état d’urgence jusqu’au 16 février 2021 inclus).

– Pour les élus : nous vous invitons à imprimer ou télécharger une attestation de déplacement dérogatoire « couvre-feu » (1ère case à cocher).

– Pour le public : pendant les horaires de couvre-feu, l’assistance, pour un citoyen, aux débats du conseil municipal, ne constitue pas un motif d’autorisation de sortie dérogatoire. Ainsi, le maire ou le président ne peut autoriser l’accès au public des séances de l’organe délibérant que pour les journalistes ou les personnes qui justifieraient d’un motif professionnel pour y assister.

Ordre du jour :

  • Approbation des projets de la commission travaux du 29/01/2021.
  • Approbation des compensations définitives 2020 et provisoires 2021.
  • Renouvellement de la convention d’adhésion au service intérim du Centre de Gestion de la Savoie (CDG 73).
  • Mandatement du CDG 73 en vue de la souscription d’un contrat d’assurance groupe pour la couverture du risque statutaire.
  • Mandatement du CDG 73 afin de conclure une convention de participation dans le domaine de la prévoyance.
  • Temps de travail de la secrétaire de Mairie.
  • Questions diverses.
  • Pour prévenir la propagation du COVID-19, nous demandons à toutes et tous de respecter les gestes barrières (port du masque, garder ses distances et se laver les mains).

PIECES D’IDENTITES :

Pour celles et ceux qui veulent faire faire ou refaire leurs pièces d’identité, la Mairie de Montmélian a mis en place un service en ligne de prise de rdv sur son site internet.

Rdv sur :
https://www.montmelian.com/vos-demarches/titres-d-identite/demarches-concernant-les-pieces-d-identite/je-prends-rendez-vous-pour-une-piece-d-identite

DECES DE L’ANCIEN MAIRE

Eugène MONTAY, 79 ans.

Ce jeudi 21 janvier, les cendres d’Eugène Montay vont reposer dans le cimetière ponterain recouvert d’une épaisse couche de neige. À 79 ans, il est décédé brutalement à son domicile, dans la nuit du 17 au 18 janvier 2021.

En 2007, on lui proposa de se présenter aux élections municipales. Élu, il fut adjoint au maire. En 2008, il se représenta et fut élu maire de la commune pour deux mandats consécutifs, jusqu’en 2020. Rapidement convaincu par le nouveau conseil municipal, il fit exécuter de nombreux travaux urgents, dont la réfection de la toiture de l’église, le drainage du cimetière puis la réfection et la clôture de son mur d’enceinte. Les dortoirs des anciennes colonies, en ruine, furent démolis et l’engin de déneigement fut remplacé.

Engagé en politique et très actif dans le milieu associatif
Durant ce premier mandat, en 2011, le décès brutal de son fils Éric bouleversa toute sa famille. Eugène surmonta sa peine et trouva la force de continuer à se consacrer à sa commune.

Vint ensuite l’épineux projet de la remise à neuf du réseau d’eau potable, pour un coût de 3 M€. Son habileté à trouver les bons interlocuteurs fit aboutir les demandes de subventions et le chantier fut engagé dès 2014. « Les conditions sanitaires de 2020 ont empêché la poursuite des travaux dans son hameau. Il n’en verra pas la fin cette année mais ce réseau mériterait de porter son nom », soulignent les nouveaux élus.

Après avoir servi durant le conflit en Algérie en tant qu’enseignant, il y demeura quelques années encore en coopération, accompagné par son épouse Jeanne et leurs deux premiers enfants. De retour en métropole, il est nommé conseiller principal d’éducation dans un collège technique de sa région natale de Cambrai, où il exerça durant toute sa carrière.

Très actif dans le milieu associatif, il découvrit la Savoie avec des enfants lors de séjours à la neige à partir de 1968. La commune de Champlaurent leur offrit son ancien presbytère pour logis. Quelques années plus tard, les conditions de vétusté du bâtiment faisant, les séjours furent abandonnés. Conquis par la région, le couple acheta à la Provenchère, sur la commune de La Table, un petit local préfabriqué où il passait les vacances avec ses trois enfants. Les petits devenus grands, les parents ont vendu cette maisonnette pour devenir propriétaires dans le hameau du Désertet, au Pontet, où ils résidaient toujours.

INFORMATION DENEIGEMENT

Le Conseil municipal a débattu et voté en faveur d’un plan de déneigement le 09 décembre 1995.

Cette délibération est toujours d’actualité puisqu’elle n’a pas été rapportée (c’est à dire annulée).

Vous trouverez ci-dessous la transcription de ladite délibération.

« LE PONTET – EXTRAIT DU CAHIER DES DELIBERATIONS – 09/12/1995

Monsieur le Maire expose au conseil municipal qu’il y aurait besoin d’établir et d’appliquer un règlement quant au déneigement des voies communales, dans le but d’écarter tous précédents, polémiques et malentendus qui sont néfastes pour la sérénité communale. Considérant que le véhicule de déneigement : UNIMOG 406 appartenant à la commune, possède un gabarit ne permettant pas le déneigement de toutes les voies.

Le conseil municipal, après avoir délibéré, fixe et adopte le règlement ci-après:
1)- La commune assurera exclusivement le déneigement par l’UNIMOG des
voies vicinales ci-après:
-Chemin vicinal N°1, du CD 207, du Lambert au village des Amiers.
-Chemin vicinal dit  »des Covasses ».
-Chemin vicinal N°4, du CD 207 au village des Mouches.
-Traversée du village des Granges.
-Chemins traversant le Désertet.
-Place de la Mairie.
-Place de l’église et du cimetière.

2)- Le déneigement des chemins communaux dont l’étroitesse ne permet pas
le passage de l’engin ne pourra pas être assuré, ni les chemins revêtant un
caractère d’ordre privé.

3)- Le déneigement ne sera pas assuré non-plus aux résidences secondaires,
quelles qu’elles soient. Pour celles-ci, si l’engin le permet, le déneigement
pourra être effectué à la demande expresse des intéressés et à leur charge
financière intégrale.

Ainsi fait et délibéré, les jours, mois et an que dessus et ont signé au registre
les membres présents:
Monsieur CLERC Guy, le Maire
Madame ROSSET Marie-Thérèse
Madame BARBIER Anne-Marie
Monsieur PILLET Jean-Auguste
Monsieur DIMIER Pierre-Joseph
« .


123